Davodka – Matrice [CLIP OFFICIEL]

';

Deuxième titre intitulé « Matrice » du nouvel album « A Juste Titre » disponible dans les bacs le 17 mai 2019 !

Titre disponible partout ici : https://lnk.to/DavodkaMatrice

Site officiel : https://www.davodka.fr/

Facebook : https://www.facebook.com/davodkalevers2trop/
Instagram: https://www.instagram.com/davodka_officiel/
Twitter: https://twitter.com/davodkalv2t
———
Instru : ADG-MELO
Clip réalisé par Deal2com
Mix / Master : Jules Fradet au Studio Planet
Production : Creepy Music / LeVers2Trop Production
Distribué par Caroline International France
Remerciements aux figurants participants au clip

Paroles :

Je suppose que pour l’instant, tu te sens un peu comme Alice,
Tombé dans le terrier du lapin blanc
On pourrait dire ça.
Sais-tu exactement de quoi j’parle ?
Hey
Objet d’consommation, tous dans l’abus
C’est vite dit, la tête dans une tablette,
Ça les amuse dès huit piges
Si t’es pas à la page : t’es juste un gus primitif,
perdu dans la matrice de Morpheus Trinity
Ce monde m’a trop saoulé
Laisse-moi, j’décuve, les mecs font d’la gonflette
Pour être au même stade qu’Hercule
Ça veut le trône de Ned Stark,
Y’a pas de mec stable et ça s’prend en photo
Pour qu’les r’gards s’décuplent
On mène des vies virtuelles, entre les spams, les pubs,
Sur les réseaux, c’est la bataille pour des likes, des vues
Des stars, des culs, des stories Snap’
De gars montrant des zbars, des stup’
La vie virtuelle, c’est qu’du vent, le but
C’est d’éviter c’courant d’air
J’ai cette ouverture d’esprit
mais la technologie nous renferme
Ils veulent m’la fermer, j’en ai trop dit dans c’son,
se font berner, mènent des fausses vies dans l’fond
C’que tu vis en 3D, moi, j’le rappe en indé’
Pour ça que mon son prend une autre dimension
Bienvenue dans l’futur (l’futur)
Si tu veux vivre avec ton temps, t’es servi
Bienvenue dans l’futur (l’futur)
S’ils te tendent la perche
C’est juste pour prendre des selfies
J’me tape un trip en kickant,
Big up à ceux qui m’admirent en cliquant
Mais dans dix ans, que s’ra notre monde ?
Plus d’noms, d’prénoms, il n’restera plus que des identifiants
Objet d’consommation, tous dans l’abus, c’est vite dit,
On est tous dépendant de ces virus qui dirigent
T’es pas à la page : t’es juste un gus primitif,
Perdu dans la matrice de Morpheus Trinity
On n’est plus des hommes mais des dérivés de la machine
(On n’est plus des hommes mais des dérivés de la machine)
La technologie vaut d’l’or, la réalité n’a pas d’prix
(La technologie vaut d’l’or, la réalité n’a pas d’prix)
Plongés dans des smartphones, à esquiver sa part d’vie
Faut que t’ouvres les yeux, tu seras délivré d’un bad trip
On est tous prisonnier, hypnotisé, ça fait flipper, pour exister
Es-tu prêt à défier la matrice ?
On n’est plus des hommes mais des dérivés de la machine
(On n’est plus des hommes mais des dérivés de la machine)
La technologie vaut d’l’or, la réalité n’a pas d’prix
(La technologie vaut d’l’or, la réalité n’a pas d’prix)
Plongés dans des smartphones, à esquiver sa part d’vie
Faut que t’ouvres les yeux, tu seras délivré d’un bad trip
On est tous prisonnier, hypnotisé, ça fait flipper, pour exister
Es-tu prêt à défier la matrice ?
Je vais te dire pourquoi tu es là
Tu es là parce que tu as un savoir,
Un savoir que tu as ressenti toute ta vie.
Tu sais que le monde ne tourne pas rond
Sans comprendre pourquoi mais tu l’sais
Comme un implant dans ton esprit.
De quoi te rendre malade
Vivons heureux, vivons cachés,
Tu t’crois discret mais certaines traces t’ont trahi
Tu parles d’intimité, ils t’ont cramé
Suffit d’une carte bancaire, d’un compte Facebook
Et ils retracent toute ta vie
Ils parlent d’évolution mais rangez vos mythos
Maintenant que c’est des traces qui remplacent vos p’tits cones
La technologie est la grande gue-dro qui trône
Qui change la face du monde à base de grandes émoticônes ?
Ça dérape, gros c’est l’choc, après Tinder,
Bientôt ça paiera pour guer-dra dans des shops
Tu fumeras tes doigts quand à dix balles s’ront tes clopes
Bientôt l’État installera des caméras dans tes chiottes
Un nouvel ère est prévu,
Toutes les personnes branchées ont déteint sur tes marmots
Bienvenue dans la matrice, tu passes ta vie à rechercher l’élu
T’emballes pas car dans notre monde, ce sont des gâteaux
Jeunesse robotisée, enfermée dans sa bulle
Prisonniers de la mode, que plus rien ne sauvera
Matérialistes qui rêvent de baigner dans la thune
Dans un monde formaté qui paraît moins humain que Sofia
J’suis déconnecté de c’monde
J’ai esquivé l’virus mais dans ta tête, certains se propagent
J’rêve de m’évader deux secondes
Pour moi, c’est le futur,
Pour vous, c’est encore tout un programme
On n’est plus des hommes mais des dérivés de la machine
(On n’est plus des hommes mais des dérivés de la machine)
La technologie vaut d’l’or, la réalité n’a pas d’prix
(La technologie vaut d’l’or, la réalité n’a pas d’prix)
Plongés dans des smartphones, à esquiver sa part d’vie
Faut que t’ouvres les yeux, tu seras délivré d’un bad trip
On est tous prisonnier, hypnotisé, ça fait flipper, pour exister
Es-tu prêt à défier la matrice ?
On n’est plus des hommes mais des dérivés de la machine
(On n’est plus des hommes mais des dérivés de la machine)
La technologie vaut d’l’or, la réalité n’a pas d’prix
(La technologie vaut d’l’or, la réalité n’a pas d’prix)
Plongés dans des smartphones, à esquiver sa part d’vie
Faut que t’ouvres les yeux, tu seras délivré d’un bad trip
On est tous prisonnier, hypnotisé, ça fait flipper, pour exister
Es-tu prêt à défier la matrice ?
La matrice est universelle, elle est omniprésente.
Tu la vois chaque fois que tu regardes par la fenêtre
Ou lorsque tu allumes la télévision
Elle est le monde, qu’on superpose à ton regard
Pour t’empêcher de voir la vérité
Quelle vérité ?
Le fait que tu es un esclave
Le monde est une prison pour ton esprit
Partager:
Réalisé par Def - 1way